A l’occasion de la finale France-Croatie du Mondial de foot, à la rédac, on a tenu à mélanger nos deux passions : le foot et la musique ! Comme on s’apprête à te le démontrer, l’équipe de France et les DJs de l’hexagone présentent plus de similitudes qu’il n’y paraît. On a donc créé notre 11 des DJs tricolores, à l’image de la composition de l’équipe de France. En bonus, des remplaçants de classe mondiale. Retour sur notre équipe de France remasterisée 😉🎼

Gardien et capitaine :

Laurent Garnier remplace Hugo Lloris

On ne présente plus Laurent Garnier, pionnier de la musique électro et techno en France. Il a grandement contribué à populariser ce genre musical, en le crédibilisant comme bien plus que de simples bruits. Ancien DJ résident du mythique Rex Club, on lui doit énormément ! C’est donc normal de le retrouver au poste de gardien-capitaine, en protecteur du temple sacré qu’est la techno.

La défense :

Joris Delacroix à la place de Lucas Hernandez

DJ montpelliérain de 31 ans, Joris s’impose comme un latéral gauche de choix. Étoile montante de la scène électro-house française, le héraultais nous réserve encore bien des surprises. En témoigne son live avec Cercle sur le rooftop de la piscine Molitor à Paris !

Kavinsky pour Samuel Umtiti

 

Silhouette allongée qui en impose, calme apparent, voilà pourquoi on a choisi Kavinsky pour remplacer Samuel Umtiti en défense centrale. Malgré leur différence d’âge (presque 20 années d’écart), Umtiti s’impose déjà comme titulaire indiscutable en équipe de France, alors que Kavinsky a marqué les esprits à tout jamais avec le magnifique Nightcall, qui a illustré Ryan Gosling au cinéma sur la BO du pas moins impressionnant Drive. Prémonitoire pour le futur du jeune défenseur ? L’avenir nous le dira.

Kavinsky en DJ set à la Clairière à Paris - Juin 2018

Kavinsky en DJ set à la Clairière à Paris – Juin 2018

Polo & Pan pour Raphaël Varane

Fondé en 2014, le duo Polo & Pan s’érige comme une évidence à cette place. On retrouve la force tranquille mais aussi le talent brut dans leur musique électro psyché du footballeur Raphaël Varane. Jeunes, talentueux et calmes, Polo & Pan est déjà indispensable dans notre compo ! Affaire à suivre…

Bon Entendeur pour Benjamin Pavard

Depuis plusieurs années, le collectif Bon Entendeur explose sur le devant de la scène. Entre électro, chill, house, techno, disco, l’univers du trio s’étend sur une large palette musicale. Il faut avoir vécu dans une grotte pour être passé à côté de leurs mix reprenant des discours célèbres (celui de Simone Veil étant le dernier en date). C’est un peu pareil que Pavard, comment ne pas avoir entendu parler de lui après ce Mondial ?

Le milieu :

Daft Punk à la place de N’Golo Kanté

Il faut réellement ne jamais avoir écouté de musique de sa vie pour ne pas avoir entendu parler des Daft Punk. Véritables icônes de la scène électro française, le duo casqué a contribué à la démocratisation de la French touch. Quand ils sont en activité, ils sont partout à la fois, à l’image de notre diable de Kanté, qui a donné bien du fil à retordre à Lionel Messi lors du 8e de finale contre l’Argentine. On attend leur prochain album impatiemment depuis 2013.

Mézigue se grime en Paul Pogba

Capable des plus grandes extravagances sonores, le génial DJ de chez D.KO Records se mue naturellement en Paul Pogba. Dans un style complètement fou, entre techno rave hallucinogène par moments et beaucoup plus calme à d’autres, Mézigue est un prodige du son, une grosse perle trouvé dans un coquillage, une pépite débusquée au fin fond de la mine.

Justice à la place de Blaise Matuidi

Le mythique duo de chez Ed Banger Records a fait maintes fois ses preuves. Véritable monstre de la scène électro-pop-techno, Justice fait lui aussi partie des pionniers de cette scène tricolore. On ne compte plus leurs titres qui ont cartonné depuis des années. Ils sont la colonne vertébrale de l’électro dans l’hexagone, comme notre Blaise Matuidi national.

L’attaque

Agoria se prend pour Antoine Griezmann

Gueule d’ange, talent monstre, passionné de son domaine, voilà comment on pourrait résumer Agoria… ou Antoine Griezmann. Comment ne pas se laisser enivrer par la puissante acid house, new beat du DJ lyonnais. Sa musique éclectique et variée ne nous lassera jamais.

Bambounou à la hauteur de Kylian Mbappé

Jeunes, talentueux, explosifs, intrépides, voici quelques adjectifs qui peuvent nous aider à cerner Bambounou et son alter égo footballeur, le déjà grandiose Kylian Mbappé. Le jeune DJ parisien transforme tout ce qu’il touche en or. Ses sets tech-house aux sonorités tribales et métalliques sont piquants et audacieux, comme le disent si bien nos confrères de chez Trax. Pour l’avoir vu sur scène à Montréal en septembre denier, on peut vous dire que c’est un phénomène.

Etienne de Crecy, le Giroud du son

Si on a choisi Etienne de Crécy à la pointe de l’attaque française pour remplacer Olivier Giroud, ce n’est pas par hasard. Un poil vieillissant, grand(iose), et pas forcément le choix numéro 1 pour ce poste, on a finalement opté pour Etienne. Valeur sur de l’électro chic, de la techno aux sonorités délirantes, on peut toujours compter sur lui quand on en a besoin ! Plus moderne que jamais, le DJ versaillais qui aura 50 ans l’an prochain, n’est pas prêt de laisser sa place.

Le sélectionneur

Ben Klock pour Didier Deschamps

Qui d’autre pour guider nos 11 DJs français que l’emblématique et sombre berlinois Ben Klock. Il sait où il va, il sait ce qu’il fait, il va nous décrocher le titre. RDV dimanche pour le couronnement 🏆

En bonus : les remplaçants internationaux

Charlotte de Witte (Belgique), Nina Kraviz (Russie), Kaytranada (Canada), Len Faki (Allemagne), Amelie Lens (Belgique), Terrence Parker (USA), Kolsch (Danemark), Ricardo Villalobos (Chili), Motor City Drum Ensemble (Allemagne), Seth Troxler (USA), Kerri Chandler (USA) et Pan-Pot (Allemagne).