Alors que on vous indiquait les 30 artistes de moins de 30 à suivre de près, on vous propose de découvrir ce Prodige. C’est le meilleur adjectif pour qualifier ce berlinois de 35 ans mélomane. Nils Frahm a commencé le piano très jeune sous les ordres du professeur Nahum Brodski, lui-même un ancien élève de Tchaikovsky, le compositeur du Lac des cygnes. Autant dire qu’il n’y a pas mieux en matière d’école pour pouvoir devenir un surdoué du piano. Cette éducation classique lui a donnée des bases solides en musique, lui permettant de passer rapidement et facilement du piano d’étude aux synthés et autres instruments électroniques.

Dès son plus jeune âge, il s’est intéressé à de nombreux pianistes et compositeurs, à l’image de l’artiste multi-facette Keith Jarrett. Keith Jarrett est à la base un grand pianiste de jazz qui a joué, entre autres, avec le grand trompettiste Miles Davis. C’est aussi un artiste très connu pour ses improvisations, ce qui a beaucoup inspiré Nils Frahm.

Nils Frahm

Avec une éducation musicale pareille et influencé par des grands de noms de la musique, Nils Frahm ne pouvait qu’être un artiste ultra-complet et un génie dans son domaine. Toutes ses connaissances l’ont très vite amené à explorer d’autres styles de musique. Le fait de travailler sur des synthétiseurs lui a fait apprécier les sonorités électroniques et signe ses débuts dans le monde enchanteur de l’électro. De là, lui est venu l’idée de commencer à travailler un mélange de musique classique au piano, entre impros et composition.

Il y a des personnes qui considèrent que l’électro ce n’est pas de la musique parce qu’il n’y a pas d’instruments, Nils Frahm est un artiste qu’il leur prouvera le contraire !

Ses compos sont un beau mélange de musique classique minimaliste et d’électro expérimentale. Il joue sur plusieurs claviers, des classiques, mais aussi avec des synthés modulaires. Sur ses dernières compos il a su intégrer des lignes de trompettes, chants d’oiseaux et des voix de manière très fine. Le tout donne des mixs très originaux et très bien composés.

Nils Frahm

Possibly Colliding: weekend of events collated by Nils Frahm at the Barbican on Friday 30 July 2016.
Photo by Mark Allan

Il sera en concert le samedi 3 février 2018 , au YoyoPalais de Tokyo à Paris (16ème) et le mardi 6 février à 20h30 à L’Epicerie Moderne à Feyzin, près de Lyon.

Les concerts sont complets, donc pour ceux qui ont déjà leur place, vous êtes chanceux !  Et pour les autres, ne désespérez pas et n’hésitez pas à checker des sites comme happeero.

Betsie